[RDC] à Kinshasa, des jeunes se lancent dans la création d’entreprises avec l'appui de l'OIT

Rédigé le 11/04/2020
Congo Infinite


En République démocratique du Congo (RDC), l'Organisation Internationale du Travail (OIT) forme de jeunes Congolaises et Congolais venant de milieux modestes à l’entrepreneuriat, avec parfois des résultats spectaculaires.

Régine Kahindo Lukwangi n’avait pas, au départ, le profil d’une future cheffe d’entreprise. Issue d’une famille de 5 enfants, elle n’avait pas forcément les facilités qui lui auraient permis de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Pourtant, dès le départ, la jeune femme comprend qu’elle est faite pour le milieu des affaires. Elle commence par une toute petite activité de vente des yaourts à l’université.

Bien vite, la jeune congolaise développe son activité. Elle se lance dans la commercialisation de produits agro-alimentaires à grande échelle à Kinshasa. Régine se lance aussi dans la transformation de légumes feuilles en légumes séchés pour une consommation locale puis à l’exportation. Toutefois, la cheffe d’entreprise se retrouve vite bloquée par son manque de connaissance en matière de gestion d’entreprise. 

En RDC, l'Organisation internationale du travail (OIT) a mis en place une formation a destination des jeunes venant de milieux modestes pour les doter d’outils nécessaires pour la création et le développement d’une entreprise.

Une formation dont a bénéficié Régine. « Cette formation a été très utile pour moi dans le sens où elle était particulièrement adaptée à la réalité du monde des affaires en RDC. J’ai appris à rédiger un plan d’affaires, j’ai appris comment et quand entreprendre et j’ai approfondi mes connaissances sur comment développer un marché », a-t-elle expliqué.

En savoir plus (article un.org)